Exposition : Fauconnerie Et Ornithologie, Un Art De Vivre Et Des Regards Croisés à Cadenet du 15 au 16 septembre 2018

Du

15 samedi septembre 2018

au

16 dimanche septembre 2018

09h30

Centre culturel la laiterie

Plus d'infos sur l'Exposition : Fauconnerie Et Ornithologie, Un Art De Vivre Et Des Regards Croisés à Cadenet

L'exposition Exposition : Fauconnerie Et Ornithologie, Un Art De Vivre Et Des Regards Croisés a lieu au dans le cadre des Journées du patrimoine Cadenet 2018.

Editorial

L'exposition « Ornithologie & Fauconnerie : un art de voir, un art de vivre » présente la fascination, l'intérêt et la passion parfois sans frontières qu'exercent les rapaces sur l'être humain, qu'il soit observateur ou chasseur. Un mode de vie souvent éloigné de l'effervescence et des turpitudes humaines pour mieux s'exprimer dans l'infini de l'horizon, de nos plaines ou garrigues. La fauconnerie est inséparable de ces souvenirs de vie élégante et d'existence aventureuse qu'elle évoque infailliblement et c'est bien cette association intime qui a fait son malheur en laissant croire aux générations contemporaines, que l'art de la fauconnerie était un art du temps passé. La fauconnerie n'est pas morte et aujourd'hui elle n'a jamais été mieux pratiquée par les adeptes qui en ont perpétué les traditions et perfectionné les procédés.

Face à la mutation de nos espaces, pas toujours en harmonie avec l'idée de liberté, regardons seulement la transformation de la plaine de la Crau en plateformes logistiques de nos grands groupes industriels. Des femmes et des hommes essaient de perpétuer ce mode de chasse qui trouve désormais une certaine vérité au regard de notre évolution sociétale : recherche d'espace vierge, sauvegarder un environnement en danger, protéger le milieu et ses hôtes, sensibiliser, ...

Lorsque nous portons un regard sur l'histoire de la fauconnerie, nous découvrons une sensibilité, un art de vivre, très souvent partagé, et son rapport presque extatique à la nature.

« Sois content de ton sort, sois satisfait de ta fortune »

Charles d'Arcussia

Si l'idée d'une vie au service d'un art émerge déjà dès les origines et questionne maintenant notre monde actuel, l'exposition « Ornithologie & Fauconnerie : un art de voir, un art de vivre » rend compte de ces regards croisés sur la diversité des espèces, sur l'intérêt ornithologique des premières planches animalières, sur l'importance de préserver les milieux, sur la richesse cynégétique et culturelle qu'est la fauconnerie, sur la recherche d'une union sacrée de l'homme avec l'oiseau et la nature, sur la connaissance véhiculée par les planches encyclopédiques, ... mais aussi sur ces visions et pensées qui peuvent s'associer à cet idéal de vie. Elle rassemble, entre autres, des objets dont la technique de fabrication et leur fonction ont traversé le temps, des reproductions d'oeuvres peintes ou gravées, ... engendrant ainsi un esprit de foisonnement des arts.

Les documents iconographiques mis en scène traitent par exemple de l'humilité, de l'empathie, de notre rapport au vivant et à Dame Nature.

« Tout aussi qu'on ne saurait lire sans la connaissance des lettres, de même on ne peut être fauconnier sans connaître les oiseaux »

Charles d'Arcussia

A revers d'une vie encombrée de nos peurs face au devenir de l'homme dans une société de consommation frénétique, ce retour à la connaissance de notre patrimoine, de l'autre et de notre environnement aspire à un futur qui se réconcilie avec le passé. Au gré de la découverte s'esquisse un propos qui semble également nous prévenir de certaines dérives lobbyistes qui s'invitent malheureusement de plus en plus dans le dessein de notre quotidien et qui nous éloignent parfois de nos origines.

Cette exposition nous parle aussi de cultures lointaines qui trouvent une correspondance cynégétique dans cette pratique universelle. La présence et la mise à l'honneur de la fauconnerie coréenne témoignent de ce patrimoine riche et varié, de ces échanges fructueux et de ces pensées croisées.

La fauconnerie doit conserver son caractère noble, désintéressé et artistique pour préserver son art et continuer à respecter et sauvegarder son environnement.

« Sans doute, vous ne réussirez pas du premier coup, sans doute vous aurez des déceptions et sans doute aussi quelques mécomptes, mais n'est-ce pas là toute la vie et ne faut-il pas que l'âme se trempe aussi bien aux petites qu'aux grandes choses ! »

Pierre-Amédée PICHOT

Marc JAUBERT

Fauconnier