Exposition Provence Perdue? à Cavaillon du 3 juillet au 23 septembre 2018

Du

3 mardi juillet 2018

au

23 dimanche septembre 2018

15h00

Hôtel d'Agar Hôtel d'Agar

Zoom sur les artistes

Plus d'infos sur l'exposition Provence Perdue? à Cavaillon

L'exposition "Provence Perdue?" ouvre ses portes à partir du 3 juillet jusqu'au 23 septembre, du mardi au samedi avec une visite guidée à 15h.

- une cinquantaine de photographies de Hans Silvester du tournage "le Hussard sur le toit" de Rappeneau.

- une vingtaine de robes du XVIIIe et début XIXe, un ensemble unique au monde

- des documents inédits sur le choléra, provenant du fond Sylvain Gagnière.

L'exposition « Provence Perdue » abordera à travers une multitude de points de vue, des éléments essentiels qui constituent l'identité provençale. Le photographe Hans Silvester a eu la chance de pouvoir suivre pendant plusieurs mois l'équipe de Rappeneau sur le tournage du film « Le Hussard sur le toit », l'adaptation du célébrissime ouvrage de Jean Giono. Il dévoilera lors de cette exposition un ensemble inédit de photographie, nous faisant plonger dans un univers riche, une reconstitution minutieuse d'un événement qui a traumatisé la Provence de ce début du XIXe siècle : le choléra.

Les visiteurs seront amenés à découvrir les coulisses d'un tournage passionnant, dont de multiples détails, tableaux et paysages sont révélés par le regard de Hans Silvester. La vie des acteurs au quotidien se mélangeant à un décor historique fait ressurgir une Provence disparue, perdue, fantasmée, que Giono ne renierait pas. La minutie, le soin apportait aux costumes, à l'ambiance en font un oeuvre majeur, instructive sur le plan historique qui nous permettra d'aborder la question de la mode en Provence dans les années 1830, ainsi que ses sources d'inspirations, et la vie dans notre région au temps du choléra. Événement dramatique qui a su marquer les mémoires littéraires, artistiques et cinématographiques.

Une cinquantaine de photographies de Hans Silvester seront présentées dans les salles de l'Hôtel d'Agar et guideront le visiteur dans cette exploration, cette découverte de la peste au temps du choléra. La Pharmacie et les salles du Rez de Chaussé accueilleront en plus des photographies de Hans Silvester des documents jamais montrés au public sur le choléra de 1830, récoltés au fil du temps par Sylvain Gagnière, érudit local et ancien conservateur des musées d'Avignon. L'Hôtel d'Agar a en effet pu sauver la plus grande partie de la collection Gagnière (art populaire local, imageries populaires d'Avignon, une collection de documents sur la Peste de 1720, la révolution française dans le Comtat Venaissin ...), et présentera la partie consacrée au choléra et à ses ravages : témoignages d'époques, listes établies par les médecins et l'administration ... Nous ferons revivre ainsi les différentes étapes qui ont marqué la propagation de la

maladie, reliant les documents hi

storiques aux images du film, mélangeant la fiction et la réalité.

Les douze salles d'expositions seront habillées d'une couleur différente. La Garance, le jaune sont des couleurs essentielles, emblématiques de la Provence et de son identité. Des textiles de l'antiquité romaine à aujourd'hui, en passant par le moyen-âge et le XVIIIe siècle, offriront un regard inédit sur le lien entre les vêtements et la couleur. Le public pourra ainsi admirer un ensemble exceptionnel de robes XVIIIe, dont une robe de cour d'Aix-en-Provence d'une grande qualité.

Site web : http://www.hotel-dagar.com/

Infos réservation :

Du mardi au samedi visites guidées uniquement, 15h

Tous les artistes de Provence Perdue?